Mon enfant boîte ou refuse de marcher

Mon enfant boîte ou refuse de marcher

La démarche de votre enfant a changé? Vous remarquez une franche boiterie ou carrément un refus de marche? L’enfant de plus de 5 ans, sait bien exprimer et localiser sa douleur, mais il n’en est pas de même pour l’enfant en bas âge qui l’exprime par une esquive du pas ou même un refus absolu de marcher si la douleur est importante. La boiterie sera donc la traduction d’une douleur qui doit être prise en compte.

En effet, la boiterie chez l’enfant n’est pas tout à fait anodine et nécessite généralement une consultation médicale.

La boiterie secondaire à un traumatisme

Vous remarquez que votre enfant marche en boitant après une chute d’apparence banale ou après une descente en toboggan? Le plus souvent il s’agira d’une petite contusion ayant provoqué une petite douleur transitoire. Attention toutefois si la boiterie persiste, car il pourrait s’agir d’une fracture. Chez l’enfant en bas âge, il existe un type de fracture typique du petit enfant qui apprend à marcher. Elles sont appelées “fractures spiroïdales du tibia” ou encore “toddler fracture”. Le mécanisme impliqué le plus souvent est un mouvement de torsion du pied en descendant le toboggan par exemple. Ces fractures guérissent rapidement et sont généralement bénignes. Certaines nouvelles recommandations affirment qu’il n’est plus nécessaire de forcément immobiliser ces fractures par un plâtre, sauf si le but est de soulager la douleur.

Le rhume des hanches

Il existe une forme de boiterie qui apparaît généralement après un rhume, une gastroentérite ou autre infection par un virus. On l’appelle le “rhume des hanches” ou en termes plus scientifiques “la synovite transitoire de hanche”. Il s’agit là d’une accumulation de liquide dans la hanche ce qui provoque une limitation des mouvements de la hanche et une boiterie. Elle touche surtout les garçons entre 5 et 6 ans. Pour faire le diagnostic, on a généralement recours à une échographie de la hanche qui va permettre de visualiser l’accumulation de liquide dans l’articulation. Cette forme de boiterie est tout à fait bénigne, ne nécessitant aucun autre traitement que des anti-inflammatoires de type ibuprofen.

La boiterie d’origine infectieuse

Si votre enfant boite et qu’il présente de la fièvre, il faut aller consulter très rapidement. En effet, on craint dans ces cas là une infection dans une articulation (arthrite infectieuse) ou une infection dans un os (ostéomyélite). Celles-ci sont sérieuses et nécessitent en général une hospitalisation pour un traitement antibiotique par voie intraveineuse et parfois une intervention chirurgicale pour nettoyer l’articulation.

Que faire en cas de boiterie?

Toute boiterie nécessite un avis médical, afin d’exclure les causes graves ou nécessitant un traitement. Une boiterie peut parfois s’installer de façon très progressive sans qu’on le remarque forcément, mais à partir du moment où elle devient visible, une consultation médicale est nécessaire.

Il arrive qu’on confonde une démarche instable de l’enfant qui apprend à marcher avec une boiterie. En cas de doute, consultez votre médecin!

Dernière mise à jour le