La constipation

La constipation

Cela fait plusieurs jours que votre enfant n’a pas été à selles ? Il se plaint régulièrement d’être ballonné ? Ses selles sont quotidiennes mais très dures? Alors il est possible qu’il soit constipé.

A quelle fréquence votre enfant devrait-il avoir des selles ?

La fréquence des selles dépend beaucoup de l’âge de l’enfant. Ainsi un nouveau-né allaité peut avoir un transit très variable allant de plusieurs selles par jour à une seule selle par semaine. Voici environ le nombre de selles qu’on s’attend à avoir selon l’âge:

  • Nouveau-né: Le nouveau-né devrait avoir son méconium (premières selles à la naissance) avant les premières 48h. Passé ce délai, on notera qu’il aura eu un retard de l’émission du méconium
  • Nourrisson:
    • Alimenté au lait maternel: Moyenne de 3 selles par jour. Le nombre de selles peut être très variable allant d’une selle après chaque tétée à une selle par semaine.
    • Alimenté au lait de formule: Moyenne de 2 selles par jour, mais il existe des variations entre les formules. Certaines formules, comme celles à base de soja par exemple, ont tendance à produire des selles plus dures et moins fréquentes alors que les formules de caséine hydrolysée produisent des selles plus molles et plus fréquentes.
  • Entre 2 et 4 ans: Moyenne de 1 à 2 selles par jour
  • A partir de 4 ans: Environ 1 selle par jour, voire 2 selles par jour

Est-ce que mon enfant est constipé ?

Le passage de selles étant fréquemment valorisé comme un signe de bien être et de pleine santé, il peut y avoir beaucoup d’inquiétude autour d’une absence de selles.

Pour définir une constipation, les médecins se basent généralement sur des critères appelés Rome IV que nous avons mis à titre illustratif ci-joint. Les symptômes de la constipation sont:

  • Selles moins de 2x/semaine
  • Selles dures parfois mêlées à du sang frais
  • Douleurs lors de l’évacuation des selles
  • Selles peu fréquentes et très volumineuses
  • Possibilité d’avoir du sang frais dans les selles dures
  • Selles régulières, mais en petite quantité car ils n’évacuent alors que le « trop-plein » de leur intestin sous forme de selles très dures. Souvent il y a un ballonnement et/ou des maux de ventre associés
  • Encoprésie: Accidents et souillures de selles chez un enfant qui avait déjà acquis la propreté
  • Présence de fissures (petites déchirures) à l’anus. Souvent elles sont douloureuses et invitent l’enfant à se retenir d’autant plus
Tableau des critères Rome IV pour l'évaluation des troubles digestifs.
Tableau des critères Rome IV

A quoi la constipation est-elle due?

On sépare deux grandes causes de la constipation:

  1. La constipation fonctionnelle: Elle est responsable de plus de 95% des cas de constipation chez les enfants en bonne santé d’un an et plus. Elle est particulièrement fréquentes durant les années préscolaires.
  2. La constipation organique: Les causes organiques sont responsables de moins de 5% des cas de constipation chez les enfants, mais sont plus fréquentes chez les jeunes nourrissons. Si on suspecte une cause organique, il faut rechercher des maladies sous-jacentes ou des causes d’obstruction anatomiques à l’évacuation des selles (par exemple: Maladie de Hirschprung, mucoviscidose etc.)

Classiquement la constipation fonctionnelle peut être due à un apport insuffisant en fibres, à une hydratation insuffisante, à un changement dans l’alimentation (par exemple: changement du lait infantile, introduction de la diversification), lors d’un stress émotionnel ou physique (déménagement, changement d’école, apprentissage de la propreté etc.).

Ne vous étonnez pas si la consistance des selles de votre bébé change lors de l’introduction de la diversification. Le fait de passer à une diète plus solide, sera logiquement accompagnée d’un changement des selles qui deviendront aussi plus fermes.

On utilise parfois l’échelle de Bristol pour définir la consistance des selles:

Echelle de Bristol pour l'évaluation des selles
Echelle de Bristol

Que faire en cas de constipation ?

Les nourrissons nourris au lait maternel sont rarement constipés car le lait maternel est complètement digéré. Ainsi, un nouveau-né allaité n’ayant pas eu de selles durant une semaine n’est pas constipé, tant que ses selles restent molles et qu’il n’a pas mal au ventre.

Si votre enfant est constipé, vous pouvez déjà en rechercher les causes dasn l’alimentation et l’hydratation, puis agir en fonction:

  • Hydratation: Il n’est pas nécessaire de boire plus que ce qui est recommandé pour l’enfant en fonction de son âge et de son poids. En revanche, un apport trop faible en liquides, peut favoriser la constipation. Voici environ ce qu’un enfant devrait recevoir en volume de fluides par jour:
    • Nourrisson de 5kg: environ 500ml par jour
    • Enfant de 10kg: Environ 900ml par jour
    • Enfant de 15 kg: Environ 1260ml par jour
    • Enfant de 20kg: Environ 1500ml par jour
  • Fibres: Il est important d’avoir des fibres dans l’alimentation de votre enfant, surtout si celui a une tendance à la constipation. A partir de 4 mois, vous pouvez introduire des fruits tels qu’abricots, pêches, poires ou des céréales aux repas. Vous pouvez lui donner des céréales complètes avec du son, des biscuits complets, ou du riz complet au fur et à mesure qu’il grandit. Les popcorns sont par exemple riches en fibres et souvent appréciés par les enfants. Dans l’idéal, un enfant de plus d’un an devrait manger un fruit ou un légume 5 fois par jour.
  • Le mythe des jus de fruits: On dit que les jus de fruits sont indiqués pour le traitement de la constipation. Attention, car ceux-ci sont riches en sucres et pas réellement indiqués pour les enfants, surtout ceux de moins d’un an. Choisissez plutôt les jus de fruits ou les purées/compotes de fruits frais.
  • La position: Pour aider un nourrisson à évacuer les selles, vous pouvez lui soulever les jambes et faire des petits mouvements de flexion sur son ventre
  • Pour les enfants plus grands, veillez à avoir un petit escabeau pour poser les pieds ce qui facilitera l’évacuation des selles
  • Massage du ventre: Vous pouvez masser très délicatement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre afin de favoriser l’avancée des selles dans le tube digestif
  • Exercice: Un enfant qui ne fait pas d’exercice, ne stimule pas son transit. Ainsi, poussez votre enfant à bouger, jouer, courir
  • Veillez à ce que votre enfant passe assez de temps sur les toilettes et si possible sans distraction (jeux etc.). Il est par contre pas nécessaire de prolonger ce temps au-delà de 15-20 minutes.
Enfant sur les toilettes avec un livre
Il est important que les pieds soient posés par terre ou sur un escabeau

Les traitements médicamenteux

Il existe des traitements contre la constipation, mais nous préconisons de toujours les discuter avec votre pédiatre. En effet, l’utilisation abusive ou inadaptée des laxatifs peut être dangereuse pour l’enfant.

  • Effet osmotique: Sirops (ex: Gatinar®, Duphalac®) ou poudres à diluer (ex: Movicol®) qui ont pour effet d’augmenter la quantité d’eau contenue dans les selles.
  • Huile de paraffine (ex: Lansoyl®) qui permettra de ramollir les selles jusqu’à ce qu’elles deviennent graisseuses
  • Suppositoires: Les suppositoires de glycérine, permettront de stimuler et de faciliter l’évacuation des selles. Ils sont à utiliser avec parcimonie et devraient être discutés avec votre médecin
  • Lavements: Il existe des solutions de lavement, c’est à dire qu’on introduit un certain volume de liquide par l’anus pour diluer les selles et faciliter leur évacuation. Ceci sera fait sous supervision médicale et utilisé dans les cas d’impaction de selles (« bouchon » de selles dures, difficiles à éliminer)

Attention: N’introduisez pas d’objets (ex thermomètre) dans l’anus de votre enfant avec le but de stimuler l’évacuation des selles. Vous risquez de blesser l’anus et d’induire un cercle vicieux de rétention des selles chez l’enfant.

Références:

Dernière mise à jour le