Auteur :Barbara Repond

Quelques mots sur mon parcours: Diplômée en 2006 à la Haute Ecole de Santé à Genève, Barbara Repond démarre sa carrière professionnelle à la Clinique Générale Beaulieu à Genève. En 2007, elle effectue une mission humanitaire en Inde avec les Hôpitaux Universitaires de Genève, afin d’évaluer l’état nutritionnel des enfants de 3 à 15 ans. Elle poursuit à la Clinique La Prairie à Montreux et cette année-là, elle participe à un projet chez Nestlé : cours de nutrition destiné à tous les employés. En 2009, elle revient à l’Hôpital des Enfants à Genève où elle est nommée diététicienne référente du Centre suisse des maladies du foie de l’enfant et responsable de l’unité d’onco-hématologie, ce en plus de la pédiatrie générale. Elle intègre en 2015 le Centre de consultation pédiatrique aux Grangettes en tant qu’indépendante tout en continuant à travailler à l’Hôpital des Enfants. Elle travaille en étroite collaboration avec les gastro-entérologues et pédiatres de la région. Depuis avril 2019, elle devient totalement indépendante et rejoint le cabinet de Pédiatrie à la Rue du Corbusier à Genève.

Aliments bio, aliments ultra-transformés: KESAKO?

On entend beaucoup de choses sur l’alimentation bio, les aliments transformés. Qu’en est-il réellement? Quels sont les enjeux?

Les vitamines et l’alimentation

Dois-je donner des vitamines à mon enfant ? C’est une question très vaste! Ce qu’il faut savoir est que si votre enfant mange de manière équilibrée et variée, il ne devrait pas être en déficience de vitamines et de minéraux.

La diversification alimentaire

La diversification alimentaire peut débuter à 4 mois. L’ordre des aliments est influencé par les habitudes, les cultures et les saisons. Certains aliments vont être plus digestes que d’autres pour votre bébé. Il n’y a donc pas de juste au faux dans l’ordre d’introduction des aliments.

Les groupes alimentaires

Lorsque l’on parle de plan alimentaire, les aliments en question se répartissent en 6 classes. Leur introduction se fera au fil des âges.

Laits en poudre: Lequel choisir?

A deux mois, le lait constitue toujours l’aliment unique pour nourrir votre enfant. Il faut se fier et s’adapter à votre enfant et ne pas hésiter à augmenter la dose de la tétée ou au contraire répartir des quantités plus petites, mais moins espacées.