Les groupes alimentaires

Les groupes alimentaires

Lorsque l’on parle de plan alimentaire, les aliments en question se répartissent en 6 classes. Leur introduction se fera au fil des âges.

Le lait et ses dérivés

Lait et produits laitiers

Ce groupe contient le lait en poudre ( lait de suite, lait de croissance), le lait d’animaux (vache, chèvre, etc). Rappelons que le lait compose la majeur partie de l’alimentation du nourrisson. A cela vient s’ajouter les produits laitiers tels que les yaourts, les petits-suisses et le fromage. Les produits laitiers sont riches en protéines.

Les idées sur les besoins en calcium par jour sont souvent fausses. En réalité, un bébé de moins de 4 mois a besoin d’environ 220 mg par jour de calcium, ce qui correspond à 500ml de lait par jour. Il est donc largement couvert en calcium, vu qu’à cet âge les apports laitiers par jour sont bien plus élevés (environ 800ml par jour).

Ces besoins augmentent progressivement avec l’âge jusqu’à environ 330 mg de calcium par jour entre 4 et 12 mois. Ces besoins sont en général largement couverts par la quantité de lait que votre enfant boit par jour. Il arrive que les enfants commencent à refuser le lait avec la diversification. Pas de panique, car cet apport en calcium peut aussi être couvert par exemple par 2 petits suisses « bébé » par jour. Il y a aussi du calcium dans d’autres aliments que les produits laitiers (certains légumes, sardines, noix etc).

Les fruits et légumes

Fruits et légumes

Les fruits et les légumes sont introduits dès la diversification. Ils apportent des vitamines et minéraux et des fibres, donc importants pour le transit. On commence d’habitude par des légumes doux type carotte, courgette, fenouil puis par tous les autres légumes. Les fruits sont introduits en même temps (par ex pomme, banane, poire, pêche etc). pensez à proposer des légumes locaux et de saison.

Les céréales et féculents

Céréales et féculents

Ils servent d’apport énergétique pour la croissance et leur en fibres en fait également un effet rassasiant. Les céréales bébé sont intéressantes par exemple dans le biberon du soir, afin d’allonger la nuit. Les pommes de terre et les céréales (polenta, pâtes, riz) sont présents aux repas principaux. Les céréales complètes et les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs) sont plus difficiles à digérer au tout début.

La viande, le poisson et les oeufs

Viande et poisson

Ces aliments sont principalement responsables de l’apport des protéines et du fer. Les charcuteries et poissons fumés ne sont recommandés que dès un an, à cause de leur teneur en sel.

Les matières grasses

Les matières grasses

Les matières grasses sont vecteurs d’énergie. L’huile d’olive ou colza sont ajoutées sur les purées ; le beurre et la crème peuvent remplacer l’huile de temps en temps.

Les condiments

Les épices et condiments

Le sel iodé et fluoré n’est ajouté que dès la première année. Vous pouvez ajouter des épices et herbes aromatiques aux purées pour relever le goût des purée et apporter de nouvelles saveurs.

Source : Du lait… aux petits plats

Dernière mise à jour le