La vitamine D

La vitamine D

Dès son 10ème jour, votre bébé prendra quotidiennement une supplémentation en vitamine D sous forme de gouttes et ce jusqu’à l’âge de trois ans.

La vitamine D est en réalité plutôt une hormone fabriquée par notre peau à partir des rayons du soleil (rayons ultra-violets UV-B). Les apports nécessaires à la synthèse de vitamine D proviennent de l’alimentation, plus précisément des dérivés du cholestérol (saumon, sardines, jaune d’oeuf…) qui sont ensuite transformés en vitamine D sous l’influence des rayons UV-B.

Il a été constaté que le lait maternel n’en contenait pas suffisamment. Cette faible concentration, « empirée » par les nouvelles recommandations qui ne conseillent aucune exposition solaire avant 12 mois provoquent un manque important en vitamine D chez les nouveaux-nés. Votre bébé est donc à risque de développer une carence en vitamine D.

Pourquoi la vitamine D?

La vitamine D est essentielle pour la formation des os. Elle permet de favoriser l’absorption intestinale du calcium alimentaire et sa fixation dans les os.

Sans elle, le calcium que vous donnerez à votre bébé ne sera pas absorbé et finira par être éliminé dans les urines. Les enfants en déficit de vitamine D risquent d’avoir des os fragiles, mous, à risque de fractures. On appelle cela un rachitisme.

La substitution

La vitamine D se donnera en général sous forme de gouttes. En Suisse la dose se calcule en unités (400 unités par jour la première année, augmenté à 600 unités par jour les années suivantes), mais en France les doses dépendant du type de lait reçu par l’enfant (lait maternel, lait infantile etc)

En Suisse, la recommandation est de commencer à partir du 10ème jour de vie de votre enfant avec une administration quotidienne jusqu’à ses 3 ans. L’horaire d’administration n’est pas important, il faut que ce soit le plus pratique pour ne pas l’oublier.

En général la vitamine D est très bien tolérée et ne présente pas d’effets secondaires. Il n’y a par contre aucune raison de donner des doses supérieures à celles qui sont recommandées pour votre enfant.

Le saviez-vous? Les enfants à peau noire sont plus à risque de développer une carence en vitamine D en raison de la faible pénétration de rayons solaires à travers leur peau.

Les sources naturelles de vitamine D

Le tableau ci-dessous vous donne les sources naturelles de vitamine D. Comme vous le constaterez, une part importante de ces apports n’apparaîtra qu’après la phase de diversification chez votre enfant.

Tableau des sources naturelles de vitamine D
CHUV: Supplémentation en vitamine D: Pourquoi? Pour qui? Comment?

Dernière mise à jour le