L’alimentation à 10 mois et la poussée dentaire

L’alimentation à 10 mois et la poussée dentaire

La plupart du temps, c’est entre le 6ème et le 10ème mois que votre enfant voit la pousse de ses premières dents, même si l’âge d’apparition des premières dents peut se faire beaucoup plus tôt chez certains (parfois déjà à 3 mois) ou plus tard (à 12 mois ou même plus tard dans certains cas). En général les incisives inférieures apparaissent en premier. Cette poussée dentaire va donc influencer la mastication avec la possibilité de manger petit à petit des morceaux. La poussée dentaire peut aussi rendre votre bébé un peu grognon.

Ages auxquel les dents poussent

Côté nourriture, de nouveaux aliments arrivent dans l’assiette de bébé. Ce sera l’occasion de découvrir de nouveaux goûts et aussi de varier les recettes. 

Lors de la poussée dentaire, votre bébé risque de baver plus que d’habitude et de vouloir porter ses mains ou objets à la bouche. Ceci calme en effet la douleur au niveau de ces gencives qui gonflent avant la sortie des dents. Parfois on peut même voir un gonflement bleuté localisé sur la gencive, appelé le “kyste d’éruption”. Il existe des anneaux de dentition en caoutchouc qui aident à calmer la douleur liée à la poussée dentaire. Ceux-ci doivent être incassables afin d’éviter d’avaler un morceau de plastique. N’attachez-le jamais autour du cou de votre bébé qui risquerait de s’étrangler avec. C’est pour la même raison que les colliers d’ambre sont déconseillés.

Bébé avec des dents qui poussent

Les nouveaux aliments à goûter

Si jusqu’à présent la diversification alimentaire de votre enfant se cantonnait à des légumes et fruits aux saveurs basiques, il est maintenant temps de lui faire découvrir d’autres goûts. C’est le cas notamment pour la rhubarbe, l’avocat ou encore le maïs doux qui font leur entrée dans son assiette. 

Ces plats peuvent s’accompagner de foie ou de sardines à l’huile, le tout toujours mixé en purée. Pour rappel, la purée s’assaisonne avec une noisette de beurre ou un filet d’huile d’olive, mais le sel est toujours à bannir. Les fruits ne sont pas en reste avec la framboise, la fraise ou encore le raisin qui désormais peuvent être servis à votre enfant. 

Les quatre repas

Le lait, la star des repas de bébé, se retrouve le matin avec sa dose de céréales. Entre 10 et 12 mois, vous pouvez passer au lait 3e âge appelé aussi de croissance. Prévoyez une dose de 240 ml.. Le soir, idem sauf si vous souhaitez varier avec de la soupe de légume. 

Le midi, l’assiette se remplit de 200 grammes de légumes, 20 grammes de protéines et d’un laitage ou d’une compote. Le goûter gourmand se compose d’un laitage, d’un fruit et de petits gâteaux.  

Bébé qui mange des pâtes