La perte de cheveux des nouveaux-nés

La perte de cheveux des nouveaux-nés

La perte de cheveux des nouveaux-nés est parfaitement normale et peut durer les 6 premiers mois de vie. 

Il y a plusieurs types de perte de cheveux ou d’alopécie qui peuvent affecter votre bébé. Le premier est le telogen effluvium. Le nouveau-né perd ses cheveux secondairement aux variations hormonales suite à l’accouchement (mécanisme d’ailleurs similaire pour la maman).  Ces cheveux seront remplacés par des cheveux plus matures au bout de plusieurs mois et peuvent changer complètement en terme de couleur ou de texture.

Un autre type de perte de cheveux est l’alopécie de traction, causée par le frottement de la tête du bébé contre les surfaces sur lesquelles il est couché. Les cheveux repoussent à partir du moment où il commencera à se redresser, se mettre assis ou à rouler sur lui-même.

Les autres types d’alopécie sont plutôt rares chez les moins de 12 mois:

  • Des patchs irréguliers de cheveux peuvent tomber si votre bébé plus âgé joue ou tire sur les cheveux de façon compulsive. Ceci s’appelle la trichotillomanie
  • Des taches chauves inégales avec une desquamation rouge et squameuse (et parfois des points noirs où les cheveux se sont détachés) peuvent signifier que votre bébé a une infection fongique contagieuse appelée tinea capitis ou teigne.
  • Si votre bébé a des zones lisses, rondes et totalement chauves, il peut avoir une alopécie areata, une condition dans laquelle le système immunitaire attaque les follicules pileux, ce qui ralentit considérablement la croissance des cheveux. Ce type de perte de cheveux apparaît généralement dans des patchs isolés, bien qu’il puisse affecter tous les cheveux du corps
  • Certaines conditions médicales – telles que l’hypothyroïdie (un trouble thyroïdien) ou l’hypopituitarisme (une glande pituitaire sous-active) – peuvent provoquer une perte de cheveux sur toute la tête de votre enfant.

Dernière mise à jour le