La motricité fine de 10 à 12 mois

La motricité fine de 10 à 12 mois

Entre 10 et 12 mois, votre enfant avancera beaucoup dans les nouvelles acquisitions de la motricité fine. La motricité fine se définit par l’habilité à utiliser les petits muscles de la main et des doigts afin d’exécuter des gestes fins du quotidien. Alors qu’entre 7 et 9 mois, votre bébé apprendra principalement à utiliser la pince entre le pouce et l’index, les gestes vont beaucoup s’affiner et gagner en précision entre 10 et 12 mois.

Les nouvelles acquisitions entre 10 et 12 mois

Dès 10 mois votre enfant commencera à:

  • Pointer du doigt avec l’index: il pointera les animaux, les objets, les personnes
  • Empiler au moins deux objets comme des cubes afin de construite une tour
  • Utiliser la pince pouce-index terminale pour prendre des petits objets sans avoir à appuyer son poignet sur une surface solide
  • Prendre et déposer des objets dans un contenant: Prend un cube et le dépose dans un seau en ayant la capacité de relâcher l’objet volontairement, sans pour autant avoir beaucoup de contrôle
  • Prendre des objets pour ensuite les faire tourner, les pousser ou les frapper les uns contre les autres ou sur le sol
  • Tenir un crayon avec une préhension palmaire: c’est à dire qu’il le tient principalement dans la paume de sa main ce qui ne lui permet pas encore de tracer des traits avec précision
  • Néanmoins, il peut commencer à gribouiller après démonstration
  • Il arrive ainsi aussi à tenir une cuillère et remuer dans un bol. Il n’y a généralement pas encore une coordination suffisante pour la mener à sa bouche
  • Déchirer du papier ce qui demande une coordination entre le pouce et l’index des deux mains

Comment stimuler la motricité fine entre 10 et 12 mois?

Le développement de la motricité fine s’acquiert beaucoup grâce à l’imitation. Vous jouez donc un rôle primordial dans le développement de celle de votre enfant. Afin de l’aider à développer au mieux sa coordination, sa finesse dans les gestes, il y a plusieurs petites astuces:

  1. L’imitation: Comme déjà dit, celle-ci est primordiale. Ne vous mettez pas au niveau “bébé”, mais montrez l’exemple à votre enfant. Il vous observe en permanence car vous êtes son modèle sur lequel il basera toutes ses acquisitions futures
  2. Donnez-lui des objets à empiler: Les cubes sont les objets les plus basiques et faciles à manipuler à cet âge. Ils peuvent être en bois ou en plastique. Montrez-lui l’exemple et vous verrez comment il va se prendre au jeu
  3. Mettez des contenants (boîtes, bols, etc.) devant votre enfant afin qu’il puisse mettre des objets dedans ou les imbriquer les uns sur les autres
  4. Prenez une feuille et un feutre en l’aidant à le tenir au début, puis montrez-lui comment gribouillez sur une feuille
  5. N’hésitez-pas à répéter certains jeux (par exemple: le gribouillage): votre enfant n’aura pas la capacité de rester concentré plus de quelques minutes, mais pourra progresser par la répétition fréquente des jeux et des mouvements
  6. A cet âge, les enfants adorent déchirer des papiers ou arracher les pages d’un livre. Donnez-leur des vieux magazines pour jouer (préférez ceux ayant des images colorées), afin qu’ils apprennent à tourner les pages, même s’ils en tournent souvent plus d’une à la fois. Laissez-les faire vu qu’il s’agit d’un vieux magazine, vous ne risquez pas grand chose
  7. Ne vous étonnez-pas si votre bébé mâche ou jette les objets car ce comportement est tout à fait normal dans cette phase d’apprentissage

Et si mon enfant n’atteint pas toutes ce étapes?

Les étapes précitées sont très indicatives et servent de guide qui a le désavantage de ne pas être personnalisé à chaque enfant. En effet chaque enfant se développe à sa manière et il est absolument normal s’il n’acquiert pas toutes les étapes dans l’ordre dans lequel nous les avons citées. Il peut par exemple tout à fait arriver que votre enfant se développe plus rapidement sur le plan du langage, mais plus lentement sur le plan moteur. Certains enfants prennent leur temps et nous surprennent par des bonds de progression plus tardivement, sans qu’il n’y ait finalement aucun retard.

Si néanmoins vous avez l’impression que votre enfant prend un réel retard dans les étapes du développement ou qu’il vous inquiète, n’hésitez pas à en discuter avec cotre pédiatre.

Dernière mise à jour le