Le faux croup ou la laryngite

Le faux croup ou la laryngite

Votre enfant a la voix enrouée, une toux très forte durant la nuit qui ressemble à un chien qui aboît et de la peine à respirer? Il s’agit peut être du faux croup ou encore appelé la laryngite ou laryngo-trachéite.

Qu’est-ce que le faux croup?

Il s’agit d’une infection due à un virus qui s’attaque surtout aux voies respiratoires supérieures. Il touche essentiellement le larynx où il provoque un gonflement réactionnel de la muqueuse qui entoure les cordes vocales. Ceci crée donc un rétrécissement au passage d’air (difficultés respiratoires) et un enrouement ou une extinction de la voix. Le virus responsable est principalement le parainfluenza virus, même si d’autres virus peuvent aussi être retrouvés (virus respiratoire syncytial, adénovirus)

Qui est touché par le faux croup?

Ce sont surtout les enfants entre 6 mois et 5 ans qui sont touchés, même si on peut voir des cas en-dehors de ces âges. Les garçons sont un peu plus touchés que les filles. Souvent on retrouve une histoire familiale de faux croup (parents ayant aussi eu des épisodes de faux croup dans l’enfance). L’environnement tabagique constitue un facteur de risque.

Les épisodes de faux-croup arrivent surtout en automne et en hiver.

Quels sont les symptômes du faux croup?

Les enfants atteints de faux croups ont souvent des symptômes durant la nuit. Souvent ces symptômes apparaissent brutalement avec une progression très rapide.

  • Toux rauque ou aboyante
  • Stridor : Bruit respiratoire en sifflement, surtout à l’inspiration (stridor inspiratoire) mais parfois aussi à l’expiration (stridor expiratoire), qui est causé par le rétrécissement de l’espace pour le passage de l’air
  • Extinction ou enrouement de la voix
  • Signes de difficultés inspiratoires: Creux dans le cou (sus-sternal) et creux entre les côtes à l’inspiration
  • Agitation et anxiété dues aux difficultés respiratoires
  • Fièvre: Elle est souvent absente ou alors il s’agit d’une fièvre de faible intensité (inférieure à 38.5°C)

Voici une vidéo qui montre les différents types de toux. La première toux qu’on entend (barking cough) est celle du faux croup.

Que faire en cas de faux-croup?

Il faut savoir reconnaître les formes légères qui peuvent se résoudre sans traitement des formes plus sévères qui nécessitent une consultation aux urgences. Une forme sévère se reconnaît par la présence de difficultés respiratoires et la présence d’un stridor (sifflement inspiratoire) présent même au repos. Il ne faut alors pas tarder et consulter immédiatement aux urgences. Dans les cas de toux et d’enrouement de voix sans difficultés respiratoires, vous pouvez déjà entreprendre les actions suivantes:

  • Calmez votre enfant, l’agitation tend à diminuer l’entrée d’air
  • Essayez de faire respirer de l’air froid à votre enfant en ouvrant les fenêtres ou en allant à l’extérieur. L’air frais fera office d’une application de froid qui permettra de dégonfler la zone enflée dans le larynx
  • Humidifiez la pièce: L’utilité de respirer de l’air humidifié est controversée. Certains parents rapportent toutefois que le fait d’humidifier la pièce à l’aide d’un humidificateur ou en mettant l’enfant dans une salle de bains pleine de vapeur d’eau après avoir fait couler de l’eau chaude

Le traitement du faux-croup

Lorsque les symptômes persistent malgré les mesures citées ci-dessus ou s’il s’agit d’une forme plus sévère, consultez aux urgences pour avoir accès au traitement suivant:

  • Administration d’une dose de cortisone en sirop, comprimés ou par voie intraveineuse. L’action ne sera pas immédiate, mais agira progressivement sur plusieurs heures. En principe l’effet de la cortisone persiste sur 2 à 3 jours
  • Dans les cas plus sévères, on aura recours à une nébulisation d’adrénaline (ou épinéphrine): Il s’agit de respirer de l’adrénaline en aérosol à travers un masque sur environ 30 minutes. Le traitement est répété tant que les symptômes persistent. Après il faut que l’enfant reste en surveillance clinique durant environ 4 heures, car il y a un risque d’effet rebond (recrudescence des symptômes).

Le score de sévérité

Il existe un score clinique qui permet d’évaluer la sévérité du faux croup. C’est le score de Westley qui sera fait par le médecin en charge de votre enfant. Il s’appuie sur la présence d’un stridor (bruit inspiratoire), d’un tirage (creux sous les côtes lors de l’inspiration), le murmure vésiculaire (les bruits pulmonaires normaux qu’on entend lorsqu’on ausculte les poumons au stéthoscope), la cyanose (s’il y a une cyanose, l’enfant manque d’oxygène et devient légèrement bleu) et le degré de conscience.

Score de Westley
Laryngite légère: score 1 (toux rauque avec stridor ou agitation sans tirage)
Laryngite modérée : score 2 à 7
Laryngite sévère : score supérieur à 7 

Une laryngite modérée ou sévère nécessite une consultation aux urgences.

Dernière mise à jour le