Le canal lacrymal bouché

Le canal lacrymal bouché

Les larmes sont sécrétées en continu par les glandes lacrymales. Elles sont essentielles pour la vue car elles permettent un nettoyage et une protection de l’oeil en l’hydratant. Lorsque le canal lacrymal de notre enfant est bouché, tout ce mécanisme se grippe. Comment reconnaitre et traiter ce symptôme plutôt courent ?

Quelles sont les causes d’un canal lacrymal bouché ?

Il arrive que chez le bébé ce canal soit bouché à cause d’une petite malformation des voies lacrymales qui permettent en temps normal le passage des larmes vers le nez.

Les larmes s’accumulent alors dans les yeux qui vont larmoyer en continu. Les larmes sont évacuées par un très petit orifice: le point lacrymal qui se situe dans le coin interne de l’oeil.

Les symptômes peuvent apparaître dès la naissance ou dans les premières semaines de vie. En terme scientifique, il s’agit du canal lacrymal imperforé.

Schémas explicatif d'un canal lacrymal bouché.
Schéma provenant du site AboutKidsHealth

Quels sont les symptômes ?

  • Sécrétions transparentes ou jaunâtres en permanence
  • Yeux collés avec des croûtes le matin
  • Une irritation de l’oeil qui est traduite par une rougeur de l’oeil et/ou de la peau adjacente
  • La présence d’un écoulement de liquide purulent (jaune et épais) qui témoigne d’une probable surinfection

Comment poser un diagnostique ?

Le diagnostic est avant tout clinique, c’est à dire qu’il n’y a pas forcément besoins de faire des examens complémentaires pour le poser. En revanche, pour certains cas particuliers ou lorsqu’une intervention est envisagée, il est possible de faire plusieurs types d’examens diagnostiques.

Le plus simple consiste à déposer un liquide coloré (un produit de contraste) dans l’oeil et d’évaluer s’il disparaît rapidement et s’il est évacué par le nez.

Un examen plus invasif, qui sera plutôt utile si on suspecte une autre cause d’obstruction du canal (par exemple chez les enfants plus âgés), est l’endoscopie nasale (insertion d’une petite caméra pour examiner l’intérieur du nez).

Finalement il est possible de faire un scanner afin de localiser précisément le blocage.

Les soins à prodiguer

Le canal lacrymal bouché est très fréquent chez les bébés de moins d’un an. C’est une affection sans gravité qui se résout spontanément avec la croissance.

Il y a toutefois certains soins à faire afin d’éviter la surinfection locale:

  • Nettoyez les yeux de votre bébé environ 4 fois par jour avec une compresse stérile imbibée de sérum physiologique.
  • En même temps, vous pouvez faire un massage doux avec une compresse chaude ou simplement votre doigt (préalablement lavé) du haut vers le bas, le long du nez afin d’essayer d’ouvrir le canal lacrymal.

Quelles peuvent-être les complications ?

La principale complication du canal lacrymal imperforé (ou bouché) est la la conjonctivite bactérienne. C’est une inflammation de la membrane transparente (une sorte de fine peau) qui recouvre le blanc de l’oeil.

L’oeil devient rouge et gonflé avec un écoulement de pus. La conjonctivite peut être douloureuse ou non. Dans ces cas, il faut consulter votre pédiatre. Le traitement consiste en l’application de gouttes antibiotiques.

Quels sont les traitements possibles ?

Avec la croissance le canal lacrymal s’ouvre spontanément, habituellement avant l’âge d’un an. Si tel n’est pas le cas ou s’il y a des conjonctivites à répétition on peut discuter d’une intervention chirurgicale visant à le déboucher. Il y a plusieurs types d’interventions possibles:

  • Le sondage lacrymal : il peut se faire dès l’âge de 3 mois et consiste à dilater (agrandir) le point lacrymal puis d’insérer une sonde qui va dilater le canal.
  • L’intubation larcymale : elle se fait à partir de l’âge d’un an et lorsque le sondage à échoué. L’intervention consiste en l’insertion d’nu tube en silicone durant quelques semaines afin d’éviter que le canal se rebouche.
  • La dacryorhinocystostomie : elle est effectuée uniquement si les deux autres techniques ont échouées et se fait obligatoirement sous anesthésie générale. Elle est pratiquée à partir de l’âge de 4 ans. Un canal lacrymal sera recréé à partir d’un os prélevé entre le sac lacrymal et la cavité nasale.

Dernière mise à jour le